Transmission d’entreprise : 80 700 emplois menacés en Occitanie ?

En Occitanie, 34 800 dirigeants non-salariés de petites et moyennes entreprises, âgés de 55 ans ou plus, vont atteindre l’âge de la retraite dans les prochaines années et la question de la transmission de leur entreprise va se poser. L’importance de la continuité de ces entreprises est d’autant plus grande qu’une sur trois est employeuse et que 80 700 emplois pourraient disparaître dans la région faute de repreneurs. Un tiers des emplois concernés se concentrent dans les quatre bassins de vie des plus grandes villes de la région. Néanmoins, la question de la transmission d’entreprise au départ de son dirigeant est importante également dans les territoires à dominante rurale (massif pyrénéen, nord et ouest de la région) où le maintien des commerces et des services du quotidien est en jeu. Parmi les 34 800 entreprises retenues, la question de la transmission va se poser pour la moitié d’entre elles dans un avenir très proche puisque leur dirigeant est âgé de 60 ans ou plus.