TRANSPORT FERROVIAIRE: Tracé de la ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse

Par décision ministérielle en date du 27 septembre 2010 approuvant le fuseau de recherche de tracé dans sa variante "D", il a été demandé à Réseau Ferré de France (RFF) de conduire une étude de faisabilité pour une variante de tracé reposant sur un jumelage plus étroit avec l'autoroute 62 dans le secteur allant du Sud de Campsas jusqu'à un raccordement à la ligne existante plus au Sud vers Toulouse.

Une réunion s’est tenue à la Préfecture, sous la présidence de Françoise Souliman, Secrétaire général, en présence des élus et acteurs concernés, au cours de laquelle cette étude a été présentée.

RFF a étudié plusieurs possibilités de raccordements et analysé trois variantes de tracé alternatif qui ont été comparées aux variantes de tracé dans le fuseau "D".

Cette comparaison montre que les hypothèses de tracé dans le fuseau "D" sont préférables tant pour l'environnement que le milieu humain et les coûts.

Cette réunion a permis de mettre en évidence une quasi-unanimité des élus et acteurs locaux pour les tracés dans le fuseau « D ». Seuls les élus du Tarn et Garonne, de la commune de Saint-Rustice et l’association Union pour la Sauvegarde des Villages (USV) s’y sont opposés.