TRANSPORT PROPRES : Businova : le premier bus multi-hybride à châssis bi-modulaire


La Société Safra à Albi, vient de présenter officiellement, le premier bus multi hybride à châssis bi-modulaire, lors des 23èmes rencontres nationales du transport public, qui s'est tenu du 12 au 14 octobre à Strasbourg.

Destiné aux réseaux de transport public français et européens, ce bus présente des performances inégalées, tant en terme de respect de l'environnement, que de capacité et technologie. Cet autobus aux lignes travaillées combine deux innovations majeures, toutes deux protégées par des brevets.



La première innovation concerne son architecture : la séparation effective de deux modules constituant le châssis, l'un dévolu aux transports des passagers, l'autre à la propulsion du véhicule, permet un allègement global du véhicule, et donc à une efficacité énergétique accrue. La deuxième innovation porte sur son aspect technologique : le système de propulsion multi-hybride. La motorisation du Businova comprend jusqu'à trois sources d'énergies qui agissent de concert. Elles s'articulent autour d'un bloc répartiteur de puissance qui fonctionne de manière efficiente pour propulser le véhicule. A l'inverse, dans les phases de ralentissement et de freinage, ce système permet une récupération optimale de l'énergie cinétique. Ces innovations permettent d'accroître de façon significative l'efficacité énergétique du véhicule

Le Businova est un véhicule propre permettant de réduire drastiquement les émissions polluantes et la consommation de carburant prises en compte par la directive européenne 2009/33/CE, transposée récemment en droit français par l'arrêté du 5 mai 2011.

Safra, Société Albigeoise de fabrication et de réparation Automobile, a été co-fondé en 1955 par Roger Bodoira. L'activité principale de son département Carrosserie Industrielle est orientée vers la réparation et la rénovation de tout type de matériel de transport urbain, bus, métro, tramway, train… Après 56 ans, Safra renoue avec le métier de constructeur, un challenge ambitieux pour cette entreprise Albigeoise, aidé de R&D Industries pour le concept global du véhicule.

Sélectionné par le Groupement des Autorités responsables des transports (GART), le projet est également soutenu par le réseau AGIR, association loi 1901 qui rassemble les autorités organisatrices de transport urbain et des entreprises de transports indépendantes. Ce projet bénéficie également du soutien financier d'Oseo ainsi que du Centre d'Affaires de la Caisse d'Epargne.

Par ailleurs, le projet est labelisé par le pôle de compétitivité VIA MECA, accélérateur d'innovation pour l'industrie mécanique. Ce projet sera expérimenté sur le réseau Toulousain Tisséo en 2012, suite à une délibération du Syndicat Mixte des Transports en communs de l'agglomération Toulousaine en septembre 2011.