TRANSPORTS : Lavatrans : se développer via le réseau des franchises


 

 

25 à 30€ pour laver de manière impeccable et à un prix imbattable un camion semi-remorque de 44 tonnes ! « Difficile de faire mieux sur le marché » précise d’entrée Matthieu Collin, directeur développement chez Lavatrans. Cette enseigne fondée par son père Jean-Marie en 1987 est en plein déploiement géographique via la constitution d’un réseau de franchisés. La marque compte à travers l’hexagone 7 stations de lavage en franchise et 2 en propre (à Toulouse et à Eurocentre). La formule de l’abonnement annuel avec plusieurs choix de forfaits reste la plus prisée. C’est elle aussi qui va garantir d’entrée un volume d’affaires aux franchisés, les transporteurs pouvant se rendre dans le centre le plus proche pendant leurs tournées de livraison.

Un millier de clients sont déjà en portefeuille, un volume en croissance régulière au fur et à mesure que se multiplient les implantations.  

Une des spécificités de l’entreprise toulousaine est d’avoir conçu toute une gamme de produits de lavage à sa marque. « Ils sont biodégradables à plus de 90% et autorisés en contact alimentaire » ajoute Matthieu Collin en évoquant l’importance d’un véhicule propre en terme d’entretien et d’image.  La vitrine roulante d’une société de transport !

Seul acteur en France positionné sur ce concept de lavage, Lavatrans envisage cette année l’ouverture de deux franchises. L’objectif est de mailler finement le territoire avec une trentaine de centres ouverts dans les 5 prochaines années. Une densification qui permettra au client de bénéficier de la prestation Lavatrans où qu’il se trouve en France.

 Emma BAO
Diffusé le 26-02-2014


A retenir

-CA 2013 de l’enseigne : 2,9 M€

-Effectif : près d’une quarantaine de personnes

-Volumes : 50 000 à 60 000 lavages dans l’année

 

Encadré 1

Comment devenir franchisé ?

Le ticket d’entrée pour ouvrir une franchise s’élève à 22 900€ HT. Le candidat devra investir en moyenne 1 M€ pour exploiter clé en main  sa station franchisée. Il peut aussi choisir la formule locative et verser un loyer à Lavatrans qui se charge de l’immobilier. Restera à financer l’outil de travail soit 250 000 € d’équipements. « Avec un apport personnel de 50 000 à 60 000€, le franchisé parvient rapidement à tirer son épingle du jeu, la plupart des enseignes étant rentables dès la première année » souligne Matthieu Collin.

L’entreprise accompagne le franchisé à plusieurs niveaux : recherche des emplacements, ingénierie financière, fourniture du logiciel dédié à l’activité, du matériel de lavage et des consommables, formation sur le site pilote de Toulouse, assistance lors de l’ouverture de la station…

Parmi les profils des actuels franchisés, figurent un professionnel des transports, un ancien gérant de station-service, un gérant d’un cabinet d’expertise, un gérant de moyenne surface…

Encadré 2

Le lavage intérieur des citernes

Dans un souci de diversification, le site d’Eurocentre procède depuis 2004 au nettoyage interne des citernes, la dépollution du réservoir s’avérant indispensable avant d’accueillir un autre produit (1). Cette station Lavatrans assure principalement le lavage de contenants chimiques.

Soumis à un arrêté préfectoral, cet établissement classé retraite toutes les eaux via sa centrale dimensionnée pour une commune de 4000 habitants !

(1) : Lavatrans est membre d’APLICA, l’Association professionnelle des laveurs intérieurs de citernes agréés.