Trentotto. De nouveaux projets pour l’enseigne toulousaine de design

Stephan Oddos, fondateur et dirigeant de Trentotto, Oddo set 1+Un. Crédit : Trentotto.

Entrepreneur, passionné de design et commerçant dans l’âme, Stephan Oddos continue de développer ses marques Trentotto et Oddos tout en visant la vente digitale et le renforcement de ses prestations de logistique. Il s’attaque à son plus grand rêve : créer un espace en plein centre-ville regroupant une offre complète.


Stephan Oddos fait partie des personnalités incontournables du design. Petit à petit, l’aménageur des espaces de travail a bâti son univers tout en s’intéressant aussi à  la décoration et aux objets du quotidien.  L’enseigne Oddos est derrière de grands projets d’aménagement de bureaux, de lieux publics et d’usines, avec l’installation de mobiliers modernes, de qualité, ergonomiques et souvent originaux. Exemple de projets réalisés : l’aménagement des nouveaux bureaux d’Excent (ingénierie industrielle) à Pujaudran, de Mapaéro (aéronautique) à Pamiers, le nouveau hall de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, la bibliothèque de l’Enac à Toulouse… Les petits salons alcôve, les silent-room, les mobiliers modulaires font partie du catalogue Oddos : «Avant, mes interlocuteurs étaient plutôt dans les services administratifs de l’entreprise, maintenant, c’est le chef d’entreprise ou le service RH qui me contacte directement, ce qui prouve un réel changement d’attitude et de perception de l’importance de l’aménagement dans une entreprise », s’amuse à remarquer Stephan Oddos, persuadé que la vie au travail doit être agréable et saine, et que ce constat est souvent lié au bon aménagement des espaces. Il reconnaît aussi qu’un espace de travail design et convivial, c’est aussi une belle vitrine pour l’entreprise et donc un atout pour le recrutement… Cette année, dans son show-room boulevard de la Gare, le designer met le jeu dans l’entreprise et s’inspire de ce thème pour animer son lieu d’exposition. Nouveauté 2019, une partie de l’espace sera ouvert à deux ou trois start-up qui pourront venir y travailler : « C’est une autre vision du coworking. Il nous semble intéressant de se servir du Lab, comme un lieu d’expérimentation. »
 

Quatre magasins et une entreprise de services
En plus des événements qu’il orchestre (chaîne de télévision Kansei TV qui met en avant des projets architecturaux locaux,  la rencontre annuelle “Grand Format“ autour d’un artiste designer), ce chef d’entreprise est présent sur quatre lieux dans Toulouse : Oddos (mobilier pour les espaces de travail), boulevard de la gare, et trois magasins de décoration grand public : dans le centre-ville (Trentotto Concept Store, Trentotto Original) et avenue de Muret (Trentotto Outside). En arrière-plan, l’entreprise 1+Un, basée à Labège, sert de back-up pour les services administratifs, la communication et la logistique. C’est sur l’activité de logistique que Stephan Oddos souhaiterait renforcer sa position, disposant d’un vaste espace de stockage et d’une équipe formée : « Nous proposons un service de transport, de suivi et d’installation avec des personnes de confiance… Quand vous sous-traitez la logistique à un grand groupe, qui peut vous garantir que l’installateur est une personne fiable, et qu’il connaît votre produit ? » Déjà 8 M€ de marchandises pour Trentotto et Oddos sont stockés dans ses hangars… d’autres enseignes pourraient bientôt s’ajouter à cette liste. Concernant l’e-commerce, deux sites ont démarré l’an dernier et l’entrepreneur souhaite parvenir à un minimum de 10 % de vente par internet : « Un petit accessoire comme un étui de téléphone qui vous fait craquer, mais vous habitez loin du centre-ville. Le service digital reste la meilleure solution ! » explique le commerçant toujours à l’écoute de sa clientèle.

L’impact des manifestations
 Impactée par les violences liées aux manifestations sur Toulouse, l’entreprise a vu son chiffre d’affaires baisser, notamment pour l’adresse sur les boulevards qui a fermé tous les samedis : « une catastrophe économique, avec une baisse de 10 % de l’activité entre novembre et janvier », s’inquiète le chef d’entreprise qui atteint les 4,4 M€ de CA pour l’activité Oddos et 3,8 M€ pour Trentotto. Au total, avec 1+Un, le CA global de l’entreprise d’une cinquantaine de salariés oscillera entre 9 et 10 M€ cette année.

 

Encadré : Bientôt  tous les Trentotto en un même lieu ?
Jamais en manque d’idées, Stephan Oddos souhaite faire évoluer l’adresse de la rue Paul Vidal en proposant tous ses univers dans un même espace : Trentotto Inside, Trentotto Original, Trentotto Outside et Trentotto Family store.  Pour se différencier des concept store classiques, Stephan Oddos a renommé la partie objet en Trentotto Family store et la partie conseil en aménagement en Trentotto Inside. Son nouveau projet de magasin ciblerait tous les âges, y compris les enfants, et serait une offre globale comprenant lieu de restauration, d’amusement, shopping, expo… Les accessoires représentant déjà plus de 15 % du CA de Trentotto, il se pourrait que le rayon de petits articles, vêtements, chaussures, maroquinerie s’agrandisse.  Le designer est actuellement à l’affut d’offres de grands espaces sur Toulouse, d’au moins 1 500m², toujours en centre-ville, pour héberger ce nouveau concept offrant « du design et du plaisir pour tous ». Pour accompagner ce projet, l’entrepreneur cherche à s’entourer de partenaires financiers.