Une banque régionale du Groupe BPCE entre au capital d'Enerfip

Après le groupe Crédit Agricole en 2016, c'est désormais la Caisse d'Epargne de Midi-Pyrénées (groupe BPCE) qui annonce entrer au capital de la plateforme de financement participatif Enerfip. Les fondateurs Léo Lemordant, Julien Hostache, Sébastien Jamme et Edouard Dischamp annoncent rester majoritaires dans leur entreprise qui emploie 22 personnes.

Une stratégie pour bénéficier des clients bancaires

Fondée en 2014, Enerfip propose de placer de l'épargne (à partir de 10€) dans des projets de la transition énergétique portés par des sociétés spécialistes du secteur. Depuis sa création, la fintech a collectée plus de 125 millions d'euros réinvestis dans 250 projets différents (comme des parcs photovoltaïques et éoliens), avec un rendement moyen de 5.1%/an. Avec un doublement annuel du CA et des volumes collectés (30 000 membres), la société avait déjà béneficié de plus de 10M€ souscrits par des centaines de clients particuliers du Crédit Agricole, et espère bien réaliser la même opération avec la Caisse d'Epargne de Midi-Pyrénées, en plus de son ouverture de capital. Enerfip prévoit également d'élargir géographiquement son champ d'action dès 2022 au-delà de la France.