Université Paul Sabatier. 17 étudiants sur l’inspection automatisée de l’état de surface pour Airbus

Réalisé au ProtoSPace chez Airbus

Lors de leur 5ème et dernière année, les étudiants de l’école d’ingénieur de Paul Sabatier (UPSSITECH) en spécialité « Systèmes robotiques et interactifs » (SRI) réalisent ensemble un Projet de grande envergure (PGE) avec un industriel. En 2018, les 17 étudiants de la promo ont produit une preuve de concept (POC), un démonstrateur sur l’automatisation de l’inspection de pièces de structures avec un bras manipulateur robotisé. L’étude a été réalisée pour le compte d’Airbus au sein du fablab ProtoSpace avec le concours de la société Novalynx, spécialisée en intégration robotique.

Aujourd’hui le contrôle de l’état de surface et de la présence de défauts géométriques des pièces de structures s’effectuent manuellement. L’idée du projet était d’aller vers une meilleure fiabilité pour éliminer tous risques de réserves de la part des compagnies aériennes très suspicieuses sur l’apparence de l’avion  tout en diminuant le temps de contrôle. Les 17 étudiants se sont répartis  les  tâches, organisés en  méthode Agile pour développer la solution avec un pôle robot capteur, la réalisation de la base de données avec un serveur web, l’intégration, la simulation et la communication. Airbus a mis à disposition un robot Staubli avec un capteur de contrôle de la qualité de peinture et un capteur d’image 3D de l’environnement. La solution permet avec un scan de recaler la CAO/pièce, de générer les trajectoires en utilisant la technologie OMPL. Un des points clés à régler était d’éviter à 100% toute collision du robot avec l’avion.