URBANISME : Toulouse-Matabiau et le Parc des Expositions : 2 grands projets pilotés par la SPLA

Le Parc des Expositions et le projet urbain Toulouse-Matabiau : c’est pour piloter ces deux chantiers phares qu’a été créée la SPLA, société publique locale d’aménagement du Grand Toulouse.
Concernant Matabiau, « 2011 est consacrée à la maturation par les élus de leur projet de restructuration de grande ampleur d’une partie de la ville » indique Emmanuel de Séverac, directeur général. La recomposition de cet ensemble  de 150 à 200 ha déclenchée par l’arrivée de la ligne à grande vitesse englobe plusieurs paramètres : les transports et les déplacements avec l’intermodalité, l’habitat, un tissu économique et commercial à repenser…Cette réorganisation urbaine concerne les quartiers proches de la gare.
Le pôle d’échange multimodal sera traité sous l’angle des transports en commun, des choix de mobilité, du fret de marchandise…L’objectif est de réussir la mixité sociale en façonnant par ailleurs un cadre agréable à vivre avec une offre d’emploi et de logements à proximité, un environnement commercial attractif.
La conception des espaces publics fera l’objet d’une attention particulière afin que les habitants se réapproprient le site, que le domaine piétonnier soit « recivilisé ». Ce qui suppose d’entrée un aménagement des abords du Canal du Midi.
Cette partie de Toulouse devra acquérir une identité propre. Des équipements publics emblématiques encore à imaginer,  contribueront à structurer ce nouvel espace urbain.
Parmi les partenaires impliqués, outre les 2 actionnaires de la SPLA, le Grand Toulouse et la Région, figurent RFF, la SNCF, le Département, tous compétents en matière de transport. A cette liste s’ajoutent les acteurs privés tels les sociétés foncières, les promoteurs, les bailleurs sociaux…l’ensemble des intervenants du logement et de l’immobilier d’entreprise.
Une fois que les acteurs politiques auront arrêté les grandes orientations et ambitions stratégiques, un urbaniste sera sélectionné en 2012. Le Grand Toulouse est sur le point de désigner  un  responsable de la programmation. La SPLA réfléchira aux différents montages opérationnels appropriés  pour réaliser ce nouveau morceau de ville, une œuvre maîtresse des 20 prochaines années. Le projet de développement,  hors volet ferroviaire, oscille entre 2 et 4 milliards d’euros.
Le 2ème projet, le  Parc des Expositions est bien avancé, avec la sélection de l’équipe lauréate fin juin (3 en lice) chargée de réaliser cet équipement de 55 000 m2 de surface d’exposition (possibilité à terme de doubler la superficie) avec une halle de convention pouvant recevoir 12 000 personnes.
Avec cette infrastructure, Toulouse entrera dans le cercle restreint des villes européennes prisées par les organisateurs d’événements. La métropole disposera désormais de tous les atouts nécessaires pour devenir une destination clé : l’attractivité touristique, l’accessibilité au site, la capacité hôtelière, un outil d’exposition de dernière génération. Les congressistes, visiteurs et exposants apprécieront de plus la proximité d’Airbus (avec un circuit de visites) et du  futur musée aéronautique Aéroscopia.
Le Parc des Expositions sera aussi un équipement structurant, son implantation est assortie d’activités tertiaires, de nouveaux logements et commerces. La densification urbaine sur le nord-ouest toulousain sera confortée, avec le souci  d’instaurer un « esprit de quartier » alliant commerces, logements, bureaux et des espaces publics très qualitatifs.    

 Emma Bao
Diffusé le 25 mai 2011

En notes

-Actionnaires de la SPLA : le Grand Toulouse aux  deux tiers, la Région à hauteur d’un tiers.

-Président : Pierre Cohen, vice-présidents : Martin Malvy, Daniel Benyahia et Joseph Carles ; directeur général : Emmanuel de Séverac