Weather Force :  des services météorologiques pour les pays émergents

100 000 producteurs coton de Côte d'Ivoire potentiellement concernés par ces applications météorologiques
Test avec des conseillers agricole en Côte d'Ivoire

Les conseillers agricoles de la filière coton de Côte d’Ivoire pourront bientôt lire sur leurs tablettes des prévisions de température et de pluviométrie. Une startup toulousaine, Weather Force propose ces services d’aide à la décision partout dans le monde, là où l’information météorologique reste limitée, en Afrique, en Asie, en Amérique Latine.

 

Cette startup compile des données globales (images satellites, bases de données mondiales...) transposées dans un contexte géographique local (capteurs IoT, stations locales, indicateurs terrain) et interprétées au regard de données métier en produisant des indicateurs précis, personnalisés et fiables.

Weather Force travaille sur une vingtaine de pays avec une série d’organisations privées ou publiques  plus des clients industriels notamment dans l’agro-industrie commercialisant des produits météo sensibles, actifs dans la protection des plantes et le biocontrôle, pour les aider à anticiper les besoins de leurs clients. D’autres projets sont en cours. Le démonstrateur pour le Service météorologique national ivoirien, la Sodexam, pourrait servir d’exemple pour d’autres pays  dont ceux de l’Afrique subsaharienne.

 Weather Force a été créée à Toulouse en 2016, par Christine David et Pascal Venzac,  deux ex-salariés de Météo France et de sa filiale, Météo France International. Elle emploie aujourd’hui 18 salariés dont 5 ont été recrutés en 2020 : des informaticiens, des datascientists, des spécialistes de la météo. Le Covid-19 n’a pas eu trop d’impact sur l’entreprise, sans annulation de commandes mais des décalages. Les dirigeants tablent sur un rattrapage en 2021.

Le modèle économique est basé sur le forfait puis la vente d’abonnement en mode Saas. La concurrence est plutôt anglo-saxonne, des grosses sociétés américaines et des petites entités spécialisées.

Weather a réussi à lever 426 k€ début 2020 auprès  de business angels destinés à financer le développement de sa plateforme et la croissance à l’international. Une seconde levée plus importante, prévue fin d’année, a été décalée de six mois. L’effort de R & D est maintenu grâce à un contrat Cifre avec l’Ifremer dans le cadre d’une thèse qui alimente la technologie de la startup, via les relations avec Météo France et l’IRD, l’Institut de recherche pour le développement. Les démonstrateurs métiers sont réalisés sur la même plateforme technologique hébergée dans le cloud. « On est capable de produire en moins de six mois un démonstrateur validé » indique Christine David, CEO de Weather Force.

 

Contrats en Côte d’Ivoire, au Pérou, en Indonésie

 

En Côte d’Ivoire avec le soutien financier de la Banque mondiale de 50 000 US$, Weather Force a noué un partenariat avec la  Sodexam. Weather Force fournira un démonstrateur à partir de sa plateforme technologique. Une application mobile pourrait demain  la prolonger en informant directement les chefs dexploitations sur les plantations, par des alertes météo. La Côte d’Ivoire est le 3ème producteur africain de coton soit 450 000 tonnes, cultivé sur 400 000 ha, par 100 000 producteurs. En complément, ces mêmes agriculteurs animent la filière anacarde,  produisant 800 000 tonnes de noix de cajou en 2020. C’est la 1ère filière mondiale de production. Dans ces régions le changement climatique en cours va accentuer un peu plus les phénomènes de sècheresse, dinondations. Au  Pérou, financé par l’Esa, l’Agence spatiale Européenne, Weather Force  est en train de promouvoir l’utilisation des applications spatiales comme la météorologie vers des groupes d'agriculture internationaux, des grands producteurs agricoles locaux. Un 3ème projet est en cours en Indonésie, financé par lAFD, l’Agence Française de Développement. Weather Force apporte une assistance technique au BMKG, le service météo national indonésien, pour la gestion et la mise en œuvre dun système de météorologie maritime utile aux pêcheurs