HABILLEMENT : Marchand Drapier, une griffe pour les hommes revendiquant l'élégance atypique

 
Comment Emilie Carpentier, docteur en pharmacie s’est elle retrouvée à la direction d’une entreprise d’habillement, concevant la mode au masculin ?
L’intérêt qu’elle a toujours porté à cet univers n’explique pas tout. C’est son associé de mari qui depuis une vingtaine d’années avait envie de lancer une marque originale reprenant les grands classiques d’une « élégance atypique ». Un projet qui lui tenait à cœur de par son appartenance à la 5ème génération familiale travaillant dans le négoce textile. La connaissance des matières, du réseau de fournisseurs/sous-traitants a facilité le lancement en 2006 de la société et de la griffe Marchand Drapier. Un nom qui rend directement hommage à ses ascendants qui oeuvraient Place de la Bourse à Toulouse.
La PME produit deux collections/an avec une soixantaine de pièces, proposant ainsi une ligne vestimentaire complète. « Notre concept en tant que créateurs est de jouer sur la double apparence, en twistant volontiers avec les dress codes » explique Emilie Carpentier. Sobres, raffinés, les pantalons et vestes se lâchent côté doublure, dévoilant un toute autre caractère. L’envers du costume crée la surprise avec des touches d’humour, des couleurs audacieuses éclairant la face cachée du vêtement. Au niveau des finitions, le plus grand soin est apporté avec des coutures soignées, plusieurs poches intérieures dans les pièces techniques…
Le raffinement est dans les moindres détails. Emballées dans de belles boîtes en carton, les chemises, comme celles que portaient les grands-pères, ont un signe de reconnaissance côté patte de boutonnage. Ce sont les deux paires de ciseaux en quinconce (le symbole de Marchand Drapier) brodés ou gravés au laser sur une petite plaque en nacre. L’outil de coupe est un clin d’œil au métier de drapier tout comme le centimètre que l’on retrouvera coquinement reproduit à l’intérieur des braguettes sur certains pantalons ! Certains tissus sont des modèles spécialement crées pour la PME, telles ces étoffes discrètement canailles avec des photos esprit maisons closes et cabarets du 19ème siècle.
Si le stylisme et modélisme sont intégrés, Marchand Drapier confie la fabrication à des sous-traitants basés pour l’essentiel en France et Italie, des façonniers capables de garantir un très haut niveau de qualité.
Positionnée sur un segment luxe, la société exporte vers la Russie, l’Angleterre, le Japon, la Corée, le Canada. La griffe est référencée dans les boutiques multimarques comme l’Eclaireur à Paris, des enseignes chics à Avignon, Aix en Provence, Marseille, Saint-Tropez, Lyon….Récemment a été inaugurée la première boutique en propre, rue Bouquières à Toulouse que les messieurs de 25 à 60 ans aimant les coupes raffinées pourront découvrir.