Après avoir renforcé ses performances via le lean manufacturing, Gillis Aéro inaugure une nouvelle usine

Serge Dumas, Pdg de Gillis Aéro est président de l'UIMM 82

De la forge au traitement de surface, Gillis fait partie des rares fabricants de fixations de cette taille à avoir intégré l’ensemble du processus. Ce qui permet de gagner en réactivité et de maintenir ses positions sur le marché de la petite et moyenne série.

En pleine croissance, la PME reprise par Serge Dumas en 2011, s’installe dans de nouveaux locaux à Dieupentale, près de Montauban. La société dispose désormais de 2000 m2 dont 1200 réservés à la partie mécanique et 400 à l’atelier TS (1). « Avec cette surface et un parc machines performant, nous espérons convaincre les gros faiseurs  qui après nous avoir qualifié et confié de la présérie pourraient démarrer la production en série» souligne le dirigeant de Gillis Aéro en évoquant un nouveau client gagné dans le secteur nucléaire. Après avoir agréé le fournisseur montalbanais, cet acteur de l’énergie a franchi le pas, séduit par la capacité (2) et l’organisation du nouveau site.

Pour améliorer la compétitivité et la productivité, le chantier du lean manufacturing a été mis en route avant même le déménagement de l’usine. Cette initiative, qui a bénéficié d’un soutien financier dans le cadre de Space, a abouti à des résultats très probants : moins de retards (de 100 à 10), amélioration de la « profondeur » du retard ramenée à 6 jours, temps du cycle divisé par trois !