Aymeric Barthes : en pleine accélération, Naïo Technologies se dote d’une chaîne d’assemblage de robots agricoles «

de g à d : Aymeric Barthes et Gaëtan Séverac @ Tien Tran

Pionnière avec OZ, un petit robot opérant en plein champs, à ciel ouvert, Naïo Technologies franchit un palier significatif avec le lancement d’engins de binage de plus grande dimension, répondant à des besoins métiers spécifiques.

 En 2017, la PME a démarré la commercialisation de DINO dédié au maraîchage industriel. Une dizaine d’exemplaires ont été vendus. Ces machines traiteront d’ici à 2019 deux à cinq cultures de légumes différents. Cette année est marquée par la présentation de TED, robot pour la vigne proche des 800 kilos et co-développé avec Vinovalie. « Nous souhaitons  en écouler une quinzaine en 2018» précise Aymeric Barthes, président cofondateur en évoquant pour chaque produit, la mise dans la boucle d’un partenaire. Ils participent à la R&D, aidant à finaliser le logiciel et la machine. En contrepartie, des conditions tarifaires avantageuses leur sont proposés à l’achat de l’équipement.
En croissance accélérée, Naïo Technologies a réalisé il y a quelques mois une deuxième levée de fonds de 2 M€ après une opération d’un montant similaire en 2015. Une autre augmentation de capital plus importante est envisagée en 2019. Le tout pour financer le déploiement international, la montée en puissance industrielle, la poursuite de la R&D.

Emma Bao