Château  Longpré en Ariège : création d’une hôtellerie-restauration haut de gamme

Lilian Cantos devant la façade du Chateau de Longpré

L’Ariège est un territoire d’entrepreneurs. Lilian Cantos a racheté, il y a trois ans, le château de Longpré, situé en Ariège, entre Pamiers et Foix. Dirigeant du groupe Ondulia, actif dans les énergies renouvelables (voir le dossier hydrogène), il s’est lancé un nouveau défi : créer un hôtel restaurant haut de gamme, en rénovant l’ancienne maison de campagne de l’évêque de Pamiers, Henri-Gaston de Lévis, construite en 1758. Un évènement sur ce territoire.  Lilian Cantos a bien l’intention d’apporter sa pierre au développement économique local. Au total, près de 6 millions d’euros auront été mobilisés dans la rénovation complète du château et de ses extérieurs. Et cela se voit au premier coup d’œil.

S’appuyant sur l’étude favorable du cabinet parisien MKG, Lilian Cantos comble ainsi un manque dans une zone en plein développement économique. Il propose de la sorte un produit hôtelier digne d’un niveau 4 étoiles Relais et Châteaux avec 8 chambres luxueuses et un restaurant gastronomique. A court terme, une nouvelle infrastructure sera construite dans le parc pour accueillir des séminaires ainsi qu’un spa.

Le château de Longpré est un lieu chargé d’histoire. Après avoir été la propriété de l’évêque de Pamiers, il est acquis au début du XIX siècle par une riche propriétaire anglaise, Harriet Rowley, fille d’un pair d’Irlande et cousine du duc de Wellington. L’aménagement intérieur a été confié au décorateur bordelais, Fabrice Normand, qui a tenu à respecter l’atmosphère cosy d’une ancienne demeure de charme tout en alliant confort et modernisme.

Toute la structure initiale a été respectée : les parquets d’origine, l’escalier monumental central, les cheminées ont été rénovées. Des ajouts, tels que les deux verrières au rez-de-chaussée et à l’étage, ont été superbement intégrés afin de proposer à la clientèle des espaces tournés vers la nature.

L’Histoire est en ce lieu partout présente : dans la bibliothèque, consacrée à une collection d’ouvrages sur le thème des Pyrénées, sur les murs, avec des tableaux et des cartes anciennes. Même le livre de messe de l’évêque de Pamiers, retrouvé et restauré, est présenté au public.

Le restaurant gastronomique d’une vingtaine de couverts fonctionne du mardi soir au dimanche midi. Le vin rouge du château de Longpré est à la carte. En 2017, Lilian Cantos rachète l’ancien vignoble du château. Un gros travail de restructuration est en cours avec l’aide d’un bureau d’études spécialisé de Montpellier. La deuxième cuvée 2019 est déjà prometteuse. En parallèle, un cépage blanc local, le Berdomenel, qui avait disparu du vignoble ariégeois sera replanté bientôt.

Le château de Longpré vise une clientèle à la fois locale, touristique et d’affaires

 « C’est un enjeu important pour l’Ariège, confiant. Nous créons une nouvelle adresse, chaleureuse et festive, où nous l’espérons, notre clientèle aura plaisir à venir pour passer un excellent moment » résume Lilian Cantos.