"Avant on parlait transport, maintenant, on parle mobilité"

Navette EaysyMile. crédit : EasyMile

"Avant on parlait transport, maintenant, on parle mobilité" , dixit Louis-Claude Vrignaud, directeur des relations extérieures chez Continental, qui participait ce 24 octobre à la table-ronde organisée par le Gipi au salon Siane à Toulouse.
Le thème de la table-ronde : les véhicules autonomes  et intelligents.
Les participants : Xavier Lafontan, fondateur Les d’Intesens et membre de l’ Interclustering TTI, Trond Hovland, Directeurd’ ITS Norway et d’ Olivier Lefebvre, responsable produit navigation autonome chez EasyMile et Bertrand Serp, vice-président Toulouse Métropole 
Les conclusions : Trois orientations de la mobilité de demain  ressortent de ce tour de table. Premièrement, après la transmission de données pour ses propres besoins, la voiture se connecte vers l’extérieur et Continental, avec d’autres, se penche déjà fortement sur le sujet (première concrétisation de ces avancées et plutôt bien considérée car utile : le bouton d’urgence, notamment à travers ). Deuxième constat, la meilleure réponse aux problèmes de trafic urbain se fera au niveau de la gestion du dernier kilomètre  (le toulousain EasyMile compte bien se positionner sur ce marché avec sa petite navette autonome). Troisièmement, la possession d’une voiture personnelle pour des trajets professionnels (donc  le plus souvent seul en voiture) disparaîtra au profit de solutions collectives (partage de voitures, locations…).