BPIfrance Occitanie : en mode fintech pour soutenir les entreprises touchées par la crise

Avec une réactivité record et une accélération de la digitalisation de l’ensemble de ses produits de financement, BPIfrance s’est transformé en fintech pour accompagner les entreprises depuis le début de la crise sanitaire. Sur la zone Occitanie, cela s’est traduit par 1,7 mds d’euros octroyés à 4 455 entreprises.  Parmi les dispositifs proposés, le prêt rebond mis en place en partenariat avec la Région Occitanie est celui qui a été le plus développé.  

Sans surprise, l’activité de la banque publique d’investissement Bpifrance Occitanie a été très intense en 2020 avec 974 M€ injectés dans les entreprises, soit + 17 % par rapport à 2019. Dès le premier confinement de mars 2020, les prêts de soutien à la trésorerie ont été octroyés avec un montant global de 308 M€ qui ont été injectés au bénéfice de près de 938 entreprises. Notre région a été l’une des premières régions de France à mettre en place le Prêt Rebond destinés aux TPE & PME, sur la base d’une dotation régionale exceptionnelle de 30 M€. Ce prêt participatif à taux zéro, sans garantie, allant de 10 000€ à 300 000€ a bénéficié à près de 700 entreprises régionales pour un montant de 66 M€ en 2020.

Démarrage de l’Accélérateur Région Occitanie
A côté des soutiens financiers des services d’accompagnateurs sont proposés, notamment le programme Accélérateur Région Occitanie qui a démarré cette année en janvier avec 25 entreprises sur 8 départements (pour des PME de de 2 à 10 M€ de CA). Le point commun des axes stratégiques des entreprises sélectionnées pour ce nouveau programme : la transition écologique et énergétique. Sur le plan digital et fonctionnel, les équipes de BPIfrance ont développé en un temps record une plateforme pour la mise à disposition du PGE et d’autres outils numériques présentant les autres outils financiers mis à disposition.

L'écologie, l’industrie et le tourisme : trois caps spécifiques pour 2021
Pour 2021, deux thématiques fortes ressortent du menu des actions de BpiFrance. Tout d’abord une note verte avec notamment des services de diagnostics réalisés avec le concours de l’Ademe : le  « Diag Eco Flux » permet d’optimiser les coûts en réduisant les pertes en énergie, matières, déchets et eau, et de réaliser rapidement des économies durables. Coût de ces « audits » suivis d’un bilan complet réalisé par des experts (opération sur 12 mois) : 1000 € pour les entreprises de moins de 10 personnes et 1500 € pour les plus grandes. La seconde gamme d’outils structurés par Bpifrance cible la French Fab, avec des modules tels que « Performance industrielle »,« Stratégie et mise en oeuvre Industrie du Futur » ou encore « Intelligence artificielle » et « Cybersécurité », pour faciliter la réindustrialisation par l’intégration technologique.

Une action spécifique est aussi prévue pour soutenir le tourisme, très affecté par crise avec aussi un service de diagnostic pour analyser les potentiels de rebond mais aussi l’octroiement du Prêt Tourisme et Relance Tourisme, en partenariat avec la Banque des Territoires (prêt de 2 à 10 ans, de 50 000 à 2M€, avec un différé de 2 à 24 mois).