Pur'events. L'agence événementielle rebondit avec un nouveau concept BtoC

Antoine Alran, dirigeant de l'agence toulousaine Pur'events.

Drastiquement impacté par la crise sanitaire, Pur’events se réinvente en lançant un nouveau concept d’événement en région, et dédié au grand public. Sport, découverte et sensations seront au menu de ce nouveau programme appelé Mikado Adventure.  

 

En huit mois, l’entreprise toulousaine d’événementiel Pur’events s’est fait quasi rayer de la carte économique. Comme pour ses confrères du secteur, son activité a tout simplement disparu : plus d’une cinquantaine d’événements étaient programmés par l’agence (3,5 M€ en 2019) entre mars et décembre 2020 ; seulement quatre ont pu être organisés.

De douze à cinq collaborateurs
Conséquence : la petite PME de douze collaborateurs créée il y a dix-huit ans et qui organisait des séminaires, des inaugurations, des voyages récompenses,  des opérations de team building et autres événements uniques pour des entreprises comme Airbus, Pierre Fabre, Engie, Icade, Sigfox, Vinci, Crédit Agricole, BMW, Cap Gemini, ou des PME et TPE locales , a été contrainte de réduire ses moyens : deux plans de restructuration ont été menés et l’équipe ne compte plus que cinq collaborateurs aujourd’hui, dont Antoine Alran, fondateur et dirigeant de l’entreprise. 

Mikado, nouveau concept au plus proche des territoires
Antoine Alran n’a rien perdu de son énergie et puise dans son expertise et son expérience pour lancer un nouveau concept baptisé Mikado Adventure, lancé avec Marine Alidor, responsable communication :  un programme de loisirs hors des sentiers battus mêlant visites culturelles, découvertes de villages et paysages, activités sportives, séquences d’émotions, gastronomie… « Nous nous sommes inspirés de la tendance des micro-aventures. Faire découvrir les trésors de nos régions, aider les gens à sortir de leur zone de confort, s'émerveiller sans nécessairement partir au bout du monde sont nos préoccupations. » La première sortie Mikado a eu lieu le dimanche précédent ce deuxième confinement : une vingtaine de participants, d’horizons et d’âges différents, ont découvert le Tarn de façon unique. Visite de Sorèze et découverte des spécialités du terroir, repas surprise aménagé en pleine nature, ballade en VTT électrique, rappel le long d’une falaise de 30 mètres, spéléologie et concert sous-terre donné par une cantatrice…. Frissons et dépaysement garantis !

Un modèle économique innovant
« Nous proposons aux intéressés de vivre une micro-aventure unique. On crée de l’impromptu et de la découverte près de Toulouse », présente Antoine Alran qui attend l’issue de ce deuxième confinement pour poursuivre ce nouvel axe de développement.  Le modèle économique est lui aussi original avec la volonté d’intégrer les collectivités locales et instances publiques du tourisme dans cette démarche : une équipe vidéo et photos (y compris par drone) accompagnera chaque aventure et les films et photos pourront ensuite être proposés à ces organismes pour la valorisation des territoires. De quoi pouvoir maintenir des tarifs attractifs pour les futurs participants des aventures Mikado : la première expédition coûtait 230 euros par personne pour 12 heures d’aventure.

L’agence devient bureau d’accueil 
Bien entendu, Pur’events se tient prêt pour reprendre parallèlement son premier métier de créateur d’événements professionnels mais Antoine Alran ne s’attend pas à un exact retour à la normale et n’attend pas pour prendre le virage du digital et prévoir des e-events. Pour tenir financièrement, l’entrepreneur projette aussi de mettre ses locaux à disposition des travailleurs indépendants. Un espace de 210 m2 dans le quartier de l’Union, fraîchement restauré ouvert aux télétravailleurs, louable à la journée, avec un accueil soigné. Finalement, Antoine Alran capitalise sur l’expertise et les actifs de l’entreprise pour rebondir positivement.