Cobrane. Le spécialiste du tricycle se tourne vers la livraison

  Raphaël Colombié, fondateur et dirigeant de Cobrane.

Les trois roues de Cobrane pourraient faire partie des véhicules de livraison de demain. Le concepteur toulousain a déjà sorti deux modèles destinés au marché de l’industrie ou parcs privés. La troisième version est aujourd’hui en phase de commercialisation et veut coller aux attentes des logisticiens de la livraison du dernier kilomètre.

Un tricycle, pas plus large qu’un vélo équipé de sacoches sur ses côtés, et qui tient debout tout seul, sans nécessiter de béquille. Facile à conduire  et à manier (le système de direction, proche de la conduite d’une moto, est breveté), ergonomique (possibilité de clipper une remorque pouvant charger jusqu’à 200 kilos ou pouvant porter une palette), ce véhicule est assemblé en France et est 100 % électrique. Une nouvelle  version Cobrane XL est en cours d’expérimentation aujourd’hui  au CEA Tech de Grenoble, avec l’objectif d’augmenter l’autonomie des véhicules, grâce à l’utilisation d’une pile à hydrogène qui alimenterait la batterie lithium du vélo, ce qui lui permettrait in fine une  autonomie totale de 8h à 23h. L’idéal, pour les services de livraison express de petite distance. Question coût, le prix minimal de vente est de 4 000 euros, sachant que le véhicule peut être accessorisé et sa remorque peut prendre des formes différentes selon l’usage et le poids à charger.

Une petite équipe hébergée chez un industriel
Un des points forts de la petite entreprise de trois personnes : « Le fait que nous soyons adossés à un groupe industriel nous permet de bénéficier d’une mutualisation des moyens et notre nouvelle installation sur le site de SimAir (équipement de cabine et aérostructures, NDLR) nous permet (...)