Hydrogène. Feu vert européen pour le projet Genvia à Béziers

Déjà présenté à l’occasion du salon Energaïa en décembre, le projet de création d’une gigafactory d’hydrogène décarboné à Béziers vient de recevoir l’aval de la Commission européenne.

 Schlumberger New Energy, le CEA, Vinci Construction, Vicat (groupe cimentier) et l’Arec annoncent l’approbation par la Commission Européenne de la création de Genvia, société conjointe de technologie pour la productiond’hydrogène décarboné. La nouvelle société déploiera la technologie « réversible d’électrolyseur haute température à oxyde solide », technologie brevetée du CEA qui vise un plus haut niveau d'efficacité, en réduisant la consommation d'électricité par kilogramme d'hydrogène produit. Cette technologie peut être complètement réversible, permettant de basculer d’un mode électrolyse à un mode pile à combustible. La fabrication de ces électrolyseurs innovants se fera dans la Gigafactory de Genvia, implantée à Béziers, en Région Occitanie. Le projet est chiffré à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Le centre de transfert technologique sera basé au CEA-Grenoble.

L’Arec dans la boucle
La Région Occitanie a adopté un Plan Hydrogène vert en 2019 avec un budget dédié record de 150 M€. L’objectif de la Région : devenir la 1ère région à énergie positive d’Europe d’ici 2050. L’Arec participe activement au déploiement de la filière « hydrogène vert » sur le territoire régional depuis 2016. L’agence est partie prenante de de projets majeurs en Occitanie comme le projet HyPort et le projet Hyd’Occ.