AGROALIMENTAIRE : Vers une IGP "rosé" pour les vins du Sud-Ouest

A la suite d’une année 2013 décevante (baisse moyenne de volume de 25%), les acteurs du monde du vin du Sud-Ouest cherchent des solutions pour sauvegarder leur activité. Ces vins proviennent des vignobles situés entre Bordeaux et le Languedoc-Roussillon (Fronton, Gaillac, Madiran, Jurançon).

L’interprofession des vins du Sud-Ouest a présenté son plan stratégique avec deux propositions en Décembre dernier. Le développement d’une IGP (indication géographique protégée) régionale pour les vins rosés. La création d’une fédération qui rassemble l’ensemble des interprofessions du bassin.

L’urgence de la situation a conduit le préfet coordonnateur  Henri-Michel Comet à réunir l’interprofession à une réunion commune au mois de Décembre dernier.