Démarrage commercial du pilulier intelligent i-Donea™ développé par i-MEDS Healthcare

Les distributeurs de médicaments i-Donea développés par  la start-up ariégeoise i-MEDS Healthcare.

Depuis la pépinière Cap Bellissen à Foix, la société i-MEDS Healthcare est prête à déployer sa solution de distribution de médicaments à domicile.

Il aura fallu trois ans de gestation et autour de 500 000 euros d’investissement pour aboutir à la création du pilulier i-Donea™. Derrière cette invention brevetée, un Irlandais chimiste de formation, qui est passé par de grands laboratoires (Yves Rocher, Neutrogena), est arrivé à Toulouse en tant que directeur industriel du groupe 3M (filtration), pour ensuite prendre un grand virage : « Après 30 ans d’expérience en entreprise, j’ai rejoint le programme CPA de l’école TBS, histoire d’apprendre à bâtir un business plan ». Avec l’envie d’entreprendre, mais dans un domaine utile, humain, Gerard Woodhouse cible un service pour les seniors et patients atteints de maladies chroniques. Il embauche un ingénieur technique en 2016 et se concentre sur les problèmes de médication des patients qui respectent difficilement les ordonnances, avec des prises de médicaments complexes à suivre…  C’est ainsi qu’est né i-Donea™, projet qui a pu bénéficier du soutien de la Région Occitanie et du département de l’Ariège.

 

Première cible commerciale : les pharmacies

i-Donea™ est une petite machine à installer à domicile, qui distribue les médicaments aux périodes voulues, et qui vérifie que le patient a bien suivi son traitement. Le distributeur i-Donea™ est connecté, les aidants et personnels soignants peuvent ainsi suivre la bonne prise de médicaments. Dessiné par le designer local Blanc Tailleur et un prestataire irlandais, ce produit s’apparente à une machine à café, sans clignotants ou inscriptions pouvant rappeler son rôle médical. Il est surtout très ergonomique et facile à utiliser par les mal-voyants, les personnes souffrant d’arthrose, les personnes handicapées mentales ou physiques… Les prototypes du produit validés, i-MEDS Healthcare s’est ensuite occupé de la production de ses machines. Celles-ci sont assemblées dans la région par la société  tarnaise Syselec, qui lui fournit aussi les cartes électroniques. MPM, à Muret, est son prestataire pour les matériaux plastiques.
Le business modèle choisi est celui de la location par le patient, avec un tarif mensuel de quelques dizaines d’euros par mois pour le service complet. L’enjeu est de tisser des partenariats avec les mutuelles et complémentaires santé. Pour démarrer, l’entreprise ariégeoise vise le relais commercial  des officines de pharmacie : « Les pharmaciens reviennent à leur métier initial et élargissent leur palette de services. Ce sont eux qui préparent la cassette de médicaments à insérer dans le distributeur i-Donea™ », explique l’entrepreneur.  La cible commerciale pourra ensuite s’étendre aux laboratoires, aux Ehpads …

Embauches et levée de fonds
De trois personnes aujourd’hui, l’entreprise prévoit un fort développement avec un premier chiffre d’affaires d’1 M€ et l’embauche de neuf personnes, à la fois sur le domaine logiciel et le domaine commercial. L’export fait aussi partie des plans de croissance, notamment vers les pays d’Europe du Nord, les pays du Golfe, et les Etats-Unis. « Nous allons vite être à plus de 50 % à l’international », prédit Gerard Woodhouse qui veut ouvrir son capital. L’entrepreneur projette une levée de fonds de 750 K€ à 1M€ auprès de fonds, d’investisseurs privés et de banques.