ELECTRONIQUE : Snootlab cible les makers et start-up avec ses kits électroniques destinés aux démonstrateurs et prototypes


Aider les makers à imaginer des objets, des services, des usages….et à créer leur start-up telle est la vocation de Snootlab. Positionnée sur le prototypage rapide en électronique, l’entreprise développe des kits permettant aux particuliers et aux porteurs de projets de valider des concepts, tester les premiers exemplaires de leurs réalisations avant industrialisation. « Nous leur fournissons les briques de base et si besoin un accompagnement en conseil » complète Frédéric Jourdan, président. Défenseur de l’esprit fablab, de l’économie collaborative, il a souhaité avec Snootlab faciliter l’innovation, la rendre accessible avec des prix attractifs et des technologies de pointe.
Certains articles vendus à époque 2000 € sont disponibles sur le site de la PME à 100 €. Côté objets connectés, au catalogue figurent des offres intégrant la connectivité Sigfox (carte Akeru…) ou la technologie Sierra Wireless.

Par ailleurs, l’entreprise a développé un capteur orienté réseau maillé/système ambiant. En essaimant plusieurs unités recueillant différentes données, on optimise la maison intelligente, la gestion d’un centre de stockage (1)…Baptisé Open Wino, ce produit générique se prête à divers scénarios, pouvant servir de télécommande, d’outil pour le maintien à domicile…ou la surveillance  d’un compresseur ! Actionneur,  générateur de réseaux ambiants…le champ des possibles de ce capteur est large. Les makers sauront exploiter son potentiel. Déjà, on aura un retour d’expérience terrain lors du prochain  Hackathon Toulouse prévu ce printemps.

Snootlab lance une première série de 300 pièces Open Wino en vente sur son site. Pour mettre au point ce système, la PME a bénéficié d’un transfert de technologie classique public-privé avec l’aide de TTT. Un projet de recherche baptisé Ophelia a été ensuite lancé, faisant l’objet d’un financement de la Région dans le cadre du Agile’IT.

Emma Bao
Diffusé le 1er avril 2016


 (1) : Pour la maison intelligente cf EMP n°334 ; concernant un  centre de stockage, on peut réaliser du suivi palettes, monitorer les consommations de gaz des engins de levage, vérifier la température de l’entrepôt…

 

 

Du surf connecté !

Snootlab a fourni un kit pour réaliser une planche de surf connectée. Si l’idée de départ était d’enregistrer les mouvements en 3 D du surfeur, d’analyser la posture d’un athlète, un changement de braquet a été opéré. Basés à Saint-Jean-de-Luz, les initiateurs du projet se sont rapprochés de l’incubateur privé toulousain Ekito et de Snootlab pour développer une solution mesurant la performance des dérives des planches de surf et créer une start-up distribuant ce produit. « Cet exemple est l’illustration d’une démarche agile et collaborative en terme d’expérimentation et création d’une start-up avec un modèle économique viable » conclut Frédéric Jourdan.

 

 

Un amplificateur du signal sur fibre optique

Ciblant un  marché de niche, comptant à peine une quarantaine de prospects dans le monde, Snootlab a conçu un amplificateur du signal sur fibre optique. Cet équipement est destiné aux nœuds de raccordement de lInternet eXchange Point (ou IX ou IXP ou point d'échange Internet). Avec ce type de produit, on multiplie par 10 la capacité du réseau de fibres de plus en plus sollicité (augmentation des poids des fichiers, explosion des data…). Des clients ont déjà commandé les premiers exemplaires d’amplificateurs à Snootlab qui a équipé Amsterdam, d’autres villes vont suivre.