Informatique : Blue Mind lance un logiciel de messagerie collaborative Open Source

Ce mois-ci sort la première version du logiciel BlueMind de messagerie collaborative, une alternative Open Source de nouvelle génération face aux ténors mondiaux du marché : Exchange, Outlook, Lotus,….imaginé par la toute jeune société Blue Mind créé par Pierre Baudracco (1) à Labège fin 2010 avec 8 associés. Il a réuni autour de lui parmi la crème des spécialistes de la messagerie en France. Ils ont notamment été au cœur de la plus importante solution de messagerie déployée avec succès en France pour un ministère avec 140 000 utilisateurs.
Avec BlueMind, « nous offrons un nouvel outil très intuitif, fonctionnant en mode déconnecté, développé en web services avec une gestion en SaaS, prêt pour le cloud, fonctionnant quel que soit le serveur, le navigateur, supportant tous les environnements mobiles », un produit interfaçable avec tous les machines et architectures informatiques existantes.
Rendez-vous sur www.blue-mind.net pour avoir une idée concrète. Vous pouvez télécharger le logiciel et le code source librement. Blue Mind a noué des accords de distribution avec les deux plus gros intégrateurs français du logiciel libre, Smile (650 personnes) et Alternway (120 personnes) plus une petite SSII régionale Objectif Libre. Avec ces distributeurs, les DSI, directeurs de services informatiques et les responsables de messagerie sont à priori les prescripteurs clés. Mais pour amorcer la pompe, l’équipe de Blue Mind met la main à la patte pour déployer le logiciel chez les utilisateurs. «Ils nous fallaient des premières références que nous avons acquises auprès du Centre hospitalier du Gers, du groupe Les Chalets dans le logement social, du Conseil général du Tarn-et-Garonne, Airbus et la Mairie de St-Ouen ». Après avoir comparé avec les 3 ou 4 produits phares du marché c’est finalement BlueMind qui a été retenu par cette collectivité de la région parisienne pour les 1500 utilisateurs de sa messagerie.
« Le design et la réactivité, l’ouverture du produit ont surpris le client et nous étions compétitifs ». Le logiciel est effectivement très rapide, on n’a vraiment pas l’impression que l’on fonctionne en mode Saas, comme une application en local, les pages bougent dès le premier clic. Pas de temps d’attente, par exemple les calendriers se mettent à jour instantanément et ceux quelque que soit le support, l’ordinateur, le mobile et sa localisation…
La messagerie collaborative nouvelle génération intéresse une cible très large dans les entreprises et les collectives. C’est un marché de renouvellement qui intéresse tous ceux recherchant une alternative à Exchange, à Outlook, avec une solution de messagerie sans avoir à payer des licences.
A terme la stratégie de Blue Mind est de structurer toujours davantage la messagerie, créer des liens métiers en palliant aux défauts du mail, par nature généraliste.
Et pour coller davantage à l’innovation Pierre Baudracco a pris le train du projet de R & D, SVC de sécurisation du cloud piloté par Bull avec une dizaine d’entreprise. Elle fournira l’application d’expérimentation. Il s’agira pas exemple d’éviter de perdre des données entre les multiples serveurs, de tester toutes les bases installées chez Google, Facebook…avec des applications qui devront fonctionner quel que soit le serveur. « Nous allons mobiliser dans ce projet 4 ou 5 personnes pendant 3 ans. Pour Blue Mind c’est l’occasion de développer nos produits avec le vrai mode Sas. C’est l’un des projets sur le sujet en France.
L’entreprise s’est installée dans les locaux de la société edeal hébergé dans l’Hôtel des Télécoms, au cœur de la ruche.
JL. Bénédini
(1) Fondateur d’Aliacom et Aliasource, SSII spécialisée dans le logiciel libre.