L’Isae-Supaero : le drone « Mermoz » traversera l’Atlantique avec l’hydrogène liquide à -256°C

L'hydrogène liquide : 6 fois plus d'énergie par unité de masse que la propulsion par batterie

Dans les trois ans, l’Isae-Supaero envisage de faire voler le « Drone Mermoz » capable de traverser l’Atlantique à 100 ou 200 mètres au-dessus de l’eau avec une propulsion hydrogène 100% électrique à l’aide d’une PAC, une pile à combustible fournie par la société H3 Dynamics. L’idée est de démontrer la faisabilité de vols sur de longue distance sans émission de CO2.

Les études exploratoires ont démarré début 2020 pour aboutir au 1er vol d’un démonstrateur courant 2021 qui servira à valider les briques technologiques. L’Isae-Supaero prévoit des réunir des partenaires industriels pour la réalisation du drone qui traversera l’Atlantique.  Avec une masse d’une quinzaine de kilogramme, cet engin mono hélice aura près de 4 mètres d’envergure. « Nous avons encore des verrous technologiques à