Pierre-Marie Hanquiez. Un engagement au Medef de la Haute-Garonne depuis 25 ans

Elu une première fois à la présidence du Medef 31 en juin 2014, Pierre-Marie Hanquiez a été reconduit en juin 2017. Son mandat s’est achevé le 24 septembre dernier. Ce cycle de six ans avait été précédé par un long engagement au sein du Medef 31 depuis son entrée au Comité directeur en 1995. Il a travaillé sous l’égide de 4 présidents : Daniel Thébault, François Junca, Bernard Cau et Philippe Robardey. Il s’est en parallèle impliqué dans d’autres structures en cohérence avec son parcours d’entrepreneur comme l’APM, l’Association Progrès par le Management et Entrepreneurs et dirigeants Chrétiens (EDC), dont il assura les présidences régionales.

Sous la mandature de Philippe Robardey, il est à l’origine du lancement de la Grande Tribune dont la 10e édition n’a pu se dérouler en avril 2020 en raison de la crise sanitaire et du confinement. L’idée était au départ des créer des journées organisées par et pour les entreprises dans le sillage du travail des commissions du Medef 31. Par la suite, cette manifestation a évolué avec le développement de la Place des entrepreneurs ouverte aux initiatives innovantes des entreprises régionales.

En 2014 il entame son 1er mandat à la tête du Medef 31, dont la marque de fabrique s’inspirait du Medef national sous l’égide de Pierre Gattaz, qui prônait un Medef de combat en réaction au gouvernement du moment peu favorable aux entreprises. Cette période fut notamment marquée par une opération coup de poing avec la distribution de tracts par des chefs d’entreprise du Medef 31 sur plusieurs ronds-points de l’agglomération toulousaine. Avec le second mandat et toujours dans le prolongement du national et l’arrivée d’un changement à la tête de l’Etat, le discours change, le Medef 31 adopte un lobbying d’influence. Le dialogue s’instaure avec les autorités publiques, notamment auprès de Toulouse Métropole. Un groupe Politique est créé, assurant le lien avec les pouvoirs publics, lors des échéances électorales notamment.

Parmi les faits marquants, la signature en 2019 d’une convention d’objectifs et de moyens avec la Préfecture pour l’accompagnement des quartiers vers l’emploi et c’est nouveau, l’entrepreneuriat, avec deux permanents. La RSE mobilise une commission dédiée.

Le Comité directeur du Medef 31 tend vers une représentation équilibrée entre tous les secteurs d’activités et tailles d’entreprise, reflétant mieux son caractère d’organisation patronale interprofessionnelle.

L’action des 250 mandataires du Medef 31 est mise en avant lors des soirées spéciales des mandataires.

Les JE du Medef 31 trouvent leur place, insufflant une nouvelle dynamique de jeunes entrepreneurs.

Le magazine du Medef change de braquet suivant la création des nouvelles grandes régions en devenant Entreprises Occitanie. La soirée de son hors-série, le TOP Economique Occitanie atteint des sommets d’affluence avec la venue de Luc Ferry, d’Agnès Verdié-Molinié, d’Hubert Védrines entre autres…