Satys Electric cédé à des fonds français

Le groupe toulousain Satys a cédé ce jour sa division Satys Electric à trois fonds français et associés aux managers de cette division.Spécialisée dans les câblages et les systèmes électriques, Satys Electric (ex CIEE) est implantée à Orgelet dans le Jura, où elle a son siège social, à Bangkok (Thaïlande) et à Tianjin (Chine). Depuis son acquisition par le groupe Satys en 2011, la société a connu un quadruplement de son chiffre d’affaires avec des clients prestigieux comme Schneider Electric, General Electric, Wabtec, Haulotte, Bombardier et Siemens. Cette cession, décidée en 2019, va permettre au groupe Satys, tout en continuant de se focaliser sur son objectif premier de livraison à l’heure de ses produits et prestations, d’amplifier, notamment par des acquisitions, son développement dans l’aéronautique et le ferroviaire et ses deux métiers stratégiques », explique Christophe Cador, président du groupe de 2200 personnes installés dans 13 pays. Son chiffre d'affaires est passé de 220 M€ en 2019 à 190 M€ en 2020.