Solvéo Energie. Le spécialiste toulousain des ENR lève 30 millions d’euros

Développeur et producteur d’électricité renouvelable, le groupe Solvéo ouvre son capital aux fonds Siloé Infrastructures et Midi Energy. De quoi concrétiser ses projets de croissance dans l’éolien et le photovoltaïque.

Solvéo Energie confirme son développement dans les énergies renouvelables. Axée sur l’éolien et le photovoltaïque depuis 2008, cette filiale du groupe familial et indépendant Solvéo (230 salariés ; CA 2020 : 40 M€) va accélérer le développement de ses projets avec l’entrée à son capital (entrée minoritaire) de Siloé Infrastructures et Midi Energy, les fonds ENR des banques Crédit Mutuel Capital Privé et Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées. « Cette levée de fonds de 30 millions d’euros nous permet d’accompagner la croissance de nos activités en France mais aussi à l’international en Espagne, en Europe de l’Est et en Afrique », présente le président Jean-Marc Mateos qui prévoit l’installation d’un premier parc éolien en France avant la fin de l’année. Pour accompagner le développement de ses activités, le siège à Fenouillet a fait l’objet de récents travaux d’agrandissement (950m² supplémentaires pour des espaces bureaux et un nouvel entrepôt). Les équipes pourront continuer à s’étoffer.

Des projets solaires et éoliens à plus d’un gigawatt
L’objectif de Solvéo Energie est d’atteindre les 450 megawatts en 2025 et d’arriver à un portefeuille de projets éoliens ou photovoltaïques équivalents à 1GW en 2028-2029.  L’agrivoltaïsme (couverture de cultures avec des panneaux photovoltaïques) ou la réaffectation de terrains pollués font partie des savoir-faire de la PME. Exemples : les champs de ginseng de Jardins d’Occitanie sont recouverts et protégés par des installations photovoltaïques signées Solvéo et un récent terrain foncier de 50 ha aux abords de Toulouse (propriété du groupe Eiffage) a été acquis par l’entreprise pour être dépollué et transformé en centrale photovoltaïque.

Un engagement dans la durée
« Nous sommes convaincus que l’entrée au capital de ces partenaires, avec qui nous partageons la volonté de nous engager dans la durée, nous permettra de consolider notre présence dans les territoires tout en répondant aux enjeux de la transition énergétique. » A travers cette récente opération, Jean-Marc Mateos oriente son entreprise vers une stratégie axée sur la durabilité et l’engagement territorial : tout en impliquant les collectivités, associations citoyennes et autres acteurs financiers dans ses projets, l’entreprise veut conserver la propriété de la totalité de ses centrales sur le long terme, avec l’appui de ses partenaires. Jusqu’à présent, les projets étaient souvent revendus, pour des raisons de raisons logiques de trésorerie. Mais l’arrivée des nouveaux actionnaires permet à Solvéo Energie d’ancrer davantage son emprise sur le marché des ENR.